En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Revue d'actualités

Revue d'actualités

Par Administrateur LPA Saint Gaudens, publié le vendredi 2 janvier 2015 17:28 - Mis à jour le mardi 9 janvier 2018 13:28

Concours de Jugement des Animaux par les Jeunes

Saint Médard le 7 décembre 2017

 

 

La classe de 3ème sur la rive gauche...

Les élèves de la classe de 3ème ont participé activement lundi 13 novembre au nettoyage du méandre de Galié, en rive gauche de la Garonne.

En effet, la crue de 2013 a laissé encore de nombreux polystyrènes et plastiques quatre ans après l'inondation.

Les jeunes se sont lancés, avec bonne humeur et efficacité, à l'assaut des sous bois en compagnie de volontaires et de Thomas Matarin, animateur de la CATeZH – Nature Midi Pyrénées qui leur a expliqué l'importance d'entretenir et de préserver des zones humides.

Cette classe travaille dans le cadre des EPI (Enseignement Pratique Interdisciplinaire) à l'aménagement et l'entretien des espaces. Leur participation au nettoyage du méandre de Galié était une mise en situation intéressante et concrète de cet EPI.

 

C. Desnouhes

Professeur principal

☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵

 

LA FÊTE DE LA POMME À SAUVETERRE DE COMMINGES

La pomme pour comprendre la notion de patrimoine et l’identité du territoire !

Les 33 élèves de 1ères SAPAT ont été associés à la Fête de la pomme organisée par l’association Salvaterra le 19 octobre dernier. Dans ce cadre, les élèves avaient pour missions d’encadrer et de guider plus de 340 enfants des écoles maternelles et primaires alentours venus visiter et participer à différents ateliers proposés : pressée de pommes, initiation à la sérigraphie, jeux des 5 sens, des objets en bois ou autour de la faune et de la flore locale, fabrication du pain…

Depuis plusieurs années, ce partenariat avec Salvaterra, association ancrée sur le territoire du Comminges et s’appuyant sur les particularités du patrimoine local, permet aux élèves d’appréhender cette notion de « Territoire » à partir d’un exemple concret.

Cette manifestation fait partie d’un travail plus complet autour des caractéristiques du territoire rural envisagé dans sa globalité : environnementale, administrative, historique, socioculturelle… Les élèves ont ainsi bénéficié de plusieurs interventions en cours tant d’élus de la communauté de communes ou associatifs (les Vergers du Comminges)

Cette étude de territoire et son exploitation seront poursuivies dans l’année.

 

Aurèlie Scholasch, enseignante d'Education Socio-Culturelle

 

☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵

 

Belle entame de l'Association Sportive

du LPA de St Gaudens lors de la journée du sport scolaire le 27 septembre dernier.

Les élèves ont répondu présents à l'invitation du LPA de Vic en Bigorre en participant aux activités proposées.

 youtu.be/nCsqilFFF1s

Chloé, Charlotte et Sarah ont participé au triathlon nature (Kayak, Course, VTT), et nos 2 équipes de  futsal (Adrien, Léo-Paul, Mathieu, Mamadou, Jérôme, Simon, Maher, Emilie, Esméralda, Morgane, Dylan, Jonathan, Lisian...) se sont brillamment illustrées en remportant  le tournoi.

Bravo à tous!

 

Isabelle TORRES HUCHON

 

☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵

Plein les yeux !

En nous entrainant auprès des belles blondes d’aquitaine de la famille Grand, nous avons pu être performants au concours des animaux de boucherie de St-Gaudens, le 14 septembre. Les 20 élèves et étudiants se sont confrontés aux juges officiels de ce concours national. Les éleveurs avaient déplacé leurs plus beaux animaux gras (veaux et vaches). Il ne nous a pas été facile de décerner le palmarès des animaux les mieux engraissés. Nous avons observé le déroulement de 2 ventes aux enchères et constaté que le travail des éleveurs commingeois a été récompensé.

 

La semaine précédente, la visite du salon Innov’agri nous a ébloui : matériel ultra performant, utilisation des drones en agriculture, conduite de tracteurs dernière génération, … Nous avons assisté aux conférences sur le pâturage tournant dynamique et la commercialisation en circuits courts. Ces intervenants de qualité nous ont bien captivés. Rendez-vous dans 2ans en septembre 2019 au lycée agricole d’Ondes.

Les élèves de 1ère BAC PRO CGEA

☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵

Journée manuelle pour les 2nde : sérigraphie et feutrage

 

Mardi 9 juin, Iris Delvalle, graphiste et sérigraphe, est venue sérigraphier avec les 2nde PACV leurs messages sur les vitres du self. Un autre groupe a travaillé sur les saveurs, des jeux de reconnaissance à l’aveugle… dans un atelier sensoriel avec Isabelle Torres. Objectif : sensibiliser au gaspillage à la cantine.

L’après-midi, Anne Thoby a montré comment travailler la laine pour le feutrage. Un atelier qui utilise de l’eau, du savon et les muscles ! Les élèves de 2nde PACV et SAPAT qui ont été initiés poursuivront dans un projet de création et de vente de produits à base de laine de notre exploitation, dans une logique de circuit court et d’entreprise innovante.

Cette journée de formation fait partie de « l’Education à la Santé et au Développement Durable ».

Marie Broll, enseignante en ESC

☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵

 

Raid nature UNSS départemental : très belle prestation...

...des élèves du LPA les mardi 23 et mercredi 24 mai derniers à Verfeil.

2 jours physiquement et moralement intenses avec 1 journée d'épreuves en VTT sur une boucle de 30 Km, 1 trail de nuit,  puis une 1/2  journée d'épreuves en course à pied sur une boucle de 15km.

Mathieu Bochereau, Loanne Boucherie, Adrien Marin, Maéva Puech emmenés par Kevin Lhommel ont réussi la totalité des épreuves au prix d'efforts permanents et ont pu terminer ensemble, fatigués mais toujours enthousiastes.

Doriane Blaissa a aidé l'équipe en participant comme Jeune Officiel, rôle important dans  le bon déroulement de cette manifestation.

Un grand bravo à tous pour leur état d'esprit et leur motivation.

Isabelle Torres, enseignante d'Education Physique et Sportive

 

☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵

 

☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵

 

☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵

La classe de Terminale CV/CGEA à Paris...

 

Prévu depuis l’année de Seconde, nous avons enfin pu réaliser notre voyage. Nous sommes partis lundi 27 février en train de la gare de SAINT GAUDENS à la Gare MONTPARNASSE à PARIS. Pour beaucoup d’entre nous, c’était la première fois que nous prenions le TGV.

Arrivés à Paris, nous nous sommes installés à l’Hôtel F1 situé Portes d’Orléans. Nous avons terminé la journée par une visite de Paris : les Champs Elysées, l’Arc de Triomphe, la Tour Eiffel, et le Trocadéro.

Mardi 28 février, nous avons découvert les moindres recoins du Stade de France, nous nous sommes installés aux places habituellement occupées par les internationaux français, par le Président de la République. Nous nous sommes pris pour les joueurs qui allaient pénétrer sur le Stade, quelle expérience et quels frissons !

Dans la foulée, nous avons repris le RER pour nous rendre au SIMA. Nous avons été impressionnés par tout ce matériel, toujours plus imposant, plus puissant. Nous avons découvert du matériel que nous ne voyons pas dans notre Comminges, des tracteurs de plus de 500 Ch, des outils très larges….

Mercredi 1ier mars, c’était le bain de foule au SIA, nous nous sommes baladés dans les différents pavillons, des animaux aux produits régionaux en passant par les institutions. Nous avons même rencontré des candidats aux élections présidentielles.

Jeudi 2 mars, dernier jour de visite, nos professeurs nous ont réveillés à 3h du matin pour partir à Rungis et découvrir le « ventre de Paris » (surnom donné aux Halles de Paris avant que ne soit construit Rungis). Installé sur 234ha, 9 milliards de Chiffre d’affaires annuel, Rungis alimente 18 millions de bouches quotidiennement et vend 370 tonnes de viande chaque jour. Certains d’entre nous n’ont pas supporté la visite des pavillons de la Marée et de la viande, leur estomac étant dérangé.

Notre périple Parisien s’est terminé à la tour Montparnasse. Cette tour construite en 1969, culmine à 209m et compte 58 étages.

Nous avons repris le TGV à 12h30 et sommes arrivés à Saint-Gaudens à 19h15. Nous n’avons pas pu apprécier les paysages durant le retour, nous avons terminé notre nuit.

 

Au travers de ces quelques lignes, nous vous avons présenté notre voyage. Nous adressons nos très sincères remerciements aux différents partenaires, au directeur et aux professeurs car sans leur contribution, nous n’aurions pas pu faire ce voyage, vivre ce que nous avons vécu et découvrir tout ce que nous avons découvert. Sachez que pour beaucoup d’entre nous, c’était une première !!! Souvenirs, Souvenirs….

 

Les élèves de la classe de Terminale CV/CGEA

☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵

Formation Technicien Conseil Vente en visites...

Le matin, c'est à Colomiers qu'a débuté la visite de Carrefour Supply Chain, plate-forme logistique des produits "ambiants et brasserie" pour 600 magasins du groupe Carrefour dans le Sud-Ouest. Puis, la visite s'est prolongée à Plaisance du Touch d'où sont expédiés les produits "frais". Les élèves ont pu se rendre compte de l'organisation de la logistique chez Carrefour et la comparer avec les visites précédentes (Denjean, Plate-forme logistique multi-distributeurs et Socamil, centrale d'achat de Leclerc).

 

Ces visites sont nécessaires pour mieux appréhender le fonctionnement d'un circuit long. Nous remercions M. Esteve et M. Thiery qui ont guidé les élèves pour leur faire découvrir l'entreprise et les métiers de la logistique.

 

L'après-midi était basée sur la présentation des circuits courts à Toulouse. Les élèves ont visité la boutique "Le comptoir de Mathilde" au Capitole. Ce magasin de centre ville est d'un grand intérêt parce qu'il présente ses produits (fabriqués dans la Drôme) avec une communication soignée (sans huile de palme, sans additif...) et dans un espace de vente en excellent état marchand (présentation "rétro", beau facing, facteurs d'ambiance...).

 

 

Pour terminer, les élèves ont visité la cave "Autres Vignes" de Toulouse. Ils ont pu interroger M. Bonello, co-créateur de la franchise, sur son concept. Autres Vignes sélectionne des vins Bio de petits vignerons indépendants français. Le concept de ce commerce est simple : l’histoire du vigneron est racontée sur une fiche rédigée, et donne, en plus, les astuces pour apprécier le vin dans les meilleurs conditions : recettes, accompagnement...

 

Le magasin présente environ 100 références. La communication est adaptée au produit: pour chaque bouteille nous avons un texte expliquant l'histoire et le contexte dans lequel est produit ce vin ainsi que ses caractéristiques olfactives et gustatives. Les produits sont présentés comme dans un musée. "

 

Les élèves de seconde, les élèves de première et les enseignants techniques de la filière "Conseil Vente"

 

☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵

 

Les 3ème ont atteint le sommet ...

 

Dans le cadre de l'EPI (Enseignement Pratique Interdisciplinaire) « Activités de Loisirs », la classe de 3éme est allée à Peyragudes jeudi 2 février accompagnée de Mme Torres, enseignante EPS, Mme Garcia, CPE et Mme Desnouhes enseignante technique.

Pour certains élèves, ce fût un premier contact avec la montagne enneigée.

 

Grâce aux conseils de Mme Torres et à leur motivation, les débutants ont progressé. Tous ont fini la journée en sachant tourner et s'arrêter.....d'autres plus avancés en niveau de ski ont pu profiter du domaine de Peyragudes.

Le soleil n'était pas au rendez vous mais la journée a été très agréable et appréciée par tout le monde.

Christelle Desnouhes

Professeur Principal

 

 

 

 

 

☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵

 

Desde hace muchos años, los cultivos transgénicos se propagan en el mundo, sin embargo no todos adhieren a estas prácticas. En efecto, algunos países están de acuerdo pero otros están en contra.

------------------------------------------------------------------------------------

Un transgénico es un ser vivo que ha sido creado en laboratorio. Por ejemplo, se puede lograr que un maíz sea más resistente a las plagas con el ADN de bacterias o que una patata pueda resistir al frío gracias a la hormona de un pez de Canada.

En el planeta, muchos países los cultivan como los Estados-Unidos, el Brazil, la Argentina y el Canada. Según ellos, estos cultivos pueden aumentar la producción de alimentos que ayudaría a combatir la hambruna en el mundo. También pueden aumentar las ganancias económicas utilizando menos pesticidas y reduciendo el uso de maquinaría y combustibles.

Por el contrario, otros países están en contra de estos métodos como es el caso del Perú. Este país prohibe los cultivos transgénicos hasta el 2021 para proteger su biodiversidad. Se considera que los CGM destruyen la naturaleza, matan a los insectos y alteran los genes de cultivos tradicionales. Además, utilizan potentes pesticidas que provocan tumores, fallas hepáticas y renales que representan un daño a la salud.

Otro grave problema es el monopolio de las semillas transgénicas, ya que el 60% del negocio está concentrado en cuatro transnacionales. Este año en Holanda se ha juzgado a la empresa Monsanto por el crimen de ecocidio.

El Perú quiere conservar su biodiversidad porque es su principal potencial. En efecto, tiene 52 variedades de maíz, 30 variedades de quinoa, 2694 variedades de patata y tiene 84 zonas de vida de 104 que existen en el mundo.

 

La alternativa que propone el Perú es una agricultura biológica, orgánica y natural.

 

Classe de Terminale SAPAT

Mme Diaz, professeur d'espagnol

 

☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵

Les poulets au service de la pédagogie ….

 

La classe de 3ème prépa pro travaille sur l'élevage de poulets de chair dans le cadre de leur formation.

Pour cette 1ère bande, les élèves vont s'occuper de 80 poulets arrivés le jeudi 13 octobre à l'âge de 35 jours.

Ces animaux vont être nourris, soignés par les apprenants pendant environ 2 mois.

Et ça y est, ils sont prêts à être consommés : 

Cet atelier a 2 objectifs :

  • il sert de support à un des 3 EPI (Enseignement Pratique Interdisciplinaires) étudié dans l'année.

Les EPI permettent aux élèves de mettre en relation plusieurs disciplines d'enseignement et d'identifier les ressources internes et externes à l'établissement sur le sujet étudié.

  • il permet aux élèves de financer un voyage de fin d'année avec le bénéfice des ventes des poulets.

Un travail commun est mené avec les enseignements disciplinaires de mathématiques, d'informatique, d'éducation socio culturelle, de Français et de technique.

Enfin, des temps d'enseignements pratiques en extérieur permettent de varier les outils et les ressources pédagogiques.

Christelle Desnouhes

Professeur Principal

☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵

 

« Fête de la Pomme » à Sauveterre de Comminges

Les lycéens ont aidé sur la journée des écoles

 

 

C'était le Vendredi 14 octobre, une quinzaine d’écoles de tout le secteur a participé à la journée qui leur était consacrée sur la « Fête de la Pomme » à Sauveterre de Comminges.

Pour appuyer l’organisation de cette journée, les 32 élèves de 1ère SAPAT étaient présents, pour accompagner les classes, aider sur les ateliers cuisine, peinture, lecture et maquillage, et aussi sur l’indispensable pressée et mise en bouteille du jus de pommes.

 

Ces lycéens qui préparent leur bac pro « Service à la personne et aux territoires » enrichissent ainsi leur expérience auprès des jeunes enfants. Un tel projet en lien avec le patrimoine culturel et culinaire du Comminges leur permet aussi de mieux connaître leur territoire.

Toute la classe s’est montrée motivée et a eu un comportement exemplaire, malgré le mauvais temps.

Nous les félicitons !

Marie Broll, professeur d'ESC

☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵

Le 13 octobre avec les beaux du massif…

 

Après plusieurs mois d’examen dans la bergerie de l’UPRA ovine à Saint-Médard, il était temps, pour ces jeunes béliers, de démarrer leur vie professionnelle ! Mais pour cela, il fallait trouver acquéreur le 13 octobre.

 

La classe de 1ère CGEA a donc prêté main forte pour organiser la vente aux enchères des béliers sélectionnés, sur les races locales du massif pyrénéen.

 

Les consignes claires de M. Talazac nous ont permis d’agencer rapidement les cases de présentation.

La 2ème tâche a été plus sportive : identifier, attraper, classer et conduire environ 120 béliers dans la bonne case. Les chocolatines de Fabienne nous ont bien remotivés et tout était prêt pour accueillir les éleveurs dès 9h30.

 

 

 

 

Ceux-ci ont examiné les jeunes béliers et leur valeur génétique. Ensuite, ils ont pu les acquérir pendant les ventes aux enchères.

 

Nous avons pu comparer les caractéristiques des reproducteurs des différentes races, voir une nouvelle vente aux enchères et rencontrer des éleveurs. Cela nous rapproche des réalités professionnelles. Notre travail fut apprécié par les représentants de l’UPRA ovine. Nous les remercions pour leur confiance.

 

Ganaël, Adrian, Florian, Enola, Mélissa, Manon (Bac Pro CGEA)

Marie Françoise Ibos - Coordonatrice Productions Animales

 

☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵   ☵

 

Visite du Carrefour Contact de Salies du Salat

pour les élèves de Seconde et Première du bac Pro Technicien Conseil Vente

Dans le cadre de la semaine « éducation à la santé et au développement durable », les élèves ont visité le magasin de M. SEIXAS situé dans le centre-ville de Salies du Salat.

Ils ont pu s'interroger sur les actions menées dans la distribution pour contribuer au développement durable. Cette démarche a une importance dans le fonctionnement du magasin : système de récupération de la chaleur, recyclage des cartons, éclairage économe, maîtrise de la consommation d'énergie électrique...

La visite a aussi été l'occasion de comprendre le fonctionnement d'un magasin alimentaire, de poser des questions sur le parcours professionnel du directeur et d'avoir son avis sur les qualités et les valeurs requises pour travailler et évoluer dans les métiers de la vente de produits alimentaires.

 

François Le Poec - Coordonnateur Filière TCV